CURIOSITas

« Au-delà du réel ? », l’exposition

Du 9 octobre au 2 janvier 2022

Exposition

Découvrez Cosa Mentale de David Munoz et Agathe Frochot, installation multi-sensorielle autour du réchauffement climatique ; et MicaPenrose de Léa Barbazanges et Sylvain Ravy, une œuvre dévoilant les propriétés optiques et la beauté du mica !

COSA MENTALE
Le projet Cosa Mentale vise à rendre sensible l’intime relation qui se tisse entre l’environnement et les activités humaines. Situé au croisement des arts visuels, de l’écologie et des géosciences, il prend pour objet l’accélération de la fonte des glaciers depuis le milieu des années 1980. Ce phénomène met en exergue l’urgence écologique et les questions liées à la représentation du paysage. À la croisée de l’art et des sciences, Cosa mentale alerte sur ces « zones critiques » dont les métamorphoses matérielles restent encore largement méconnues.David Munoz développe avec Cosa mentale une pratique hybride intégrant la photographie, l’image générée par ordinateur, la Data Science, la vidéo et des techniques spécifiquement dédiées à des perceptions de représentation. Il utilise la fractale pour la génération de paysages virtuels par ordinateur, la gomme bichromatée et le collodion humide, comme technique d’impression pour l’érosion et le vivant, la chambre et le tirage argentique pour la cartographie du paysage. L’ensemble est mis en son par Camille Sauer, artiste et compositrice.
Par l’esthétique, l’expérience sensorielle directe, les explorations spéculatives et le changement d’échelle, l’artiste met en lumière quelques facettes d’un immense maillage.Il met à disposition du spectateur, une carte mentale pour l’inviter à parcourir les interconnexions entre le vivant et non-vivant, le micro et l’infiniment grand. Il nous propose de prendre place dans ce maillage complexe et d’élargir notre vision du monde et de sa représentation.

MICAPENROSE
Léa Barbazanges nous dévoile les propriétés optiques et la beauté du mica, en jouant avec les coloris et l’angle de regard du visiteur. Derrière ces belles couleurs se cache un pavage de Penrose, structure des quasi-cristaux d’aluminium non périodiques, qui ne peuvent donc pas s’assembler deux fois de la même manière jusqu’à l’infini (ce qui valut à Roger Penrose le prix Nobel de chimie 2011)

– HORAIRES –
du mercredi au dimanche : 14-19h
fermé les lundis et mardis

CENTQUATRE-PARIS

5 Rue Curial (75019 Paris)

En partenariat avec

Au Suivant Poste

Précedent Poste

© 2021 CURIOSITas

Thème par Anders Norén