CURIOSITas

« Croiser Arts, Design ET Sciences pour enseigner autrement ? »

Vendredi 12 et samedi 13 novembre

Colloque

Ces rencontres interrogent les liens entre pratique et pédagogie des arts, design et sciences.Moment d’échanges et de confrontation de points de vue entre acteurs des réseaux de l’enseignement supérieur et culturels : Grandes Écoles et Universités sont invitées à intégrer ce colloque au sein de leurs formations. Les étudiants, et tous les publics, pourront ainsi acquérir des connaissances et développer leurs compétences.Au programme, visites des collections du musée national d’art moderne, atelier et tables rondes.

Vendredi 12 NOVEMBRE

MATIN > 9h-13h30

9h : accueil, petit-déjeuner (Forum du Centre Pompidou)

9h30 : mot de bienvenue de Mathieu Potte-Bonneville, directeur du département Culturel et création du Centre Pompidou.

10h-11h : visite de la collection par les conférenciers du Centre Pompidou dans le cadre des CURSUS-Arts, sciences et sociétés de Centre Pompidou-Universités

11h30-11h50 : Keynote speech de Roger Malina, physicien, astronome, rédacteur en chef des publication Leonardo, société internationale des arts, des sciences et de la technologie, professeur distingué d’arts et technologie et professeur de physique à l’Université du Texas.

11h50-13h30 TABLE RONDE 1 « Quels acteurs ? Quelles interactions ? » (petite salle, forum – 1)

Le croisement arts-design-sciences est un remarquable outil d’innovation pédagogique. L’expérience en atteste. Encore faut-il la connaître et la partager. Qui sont les acteurs de ces configurations inhabituelles, expérimentales et horizontales dans leur principe ? Créateurs, chercheurs, enseignants, étudiants ? Profils hybrides, doubles ou triples ? Quelles sont les formes de leurs interactions ? Comment s’opère l’émergence de nouveaux formats pédagogiques ? Au prix de quels dépassements, errements et déséquilibres ?

Avec :
Alice Jarry, artiste, chercheuse et enseignante, Université Concordia, Canada
Christelle Kirchstetter, directrice de l’École d’art et de design de Nancy
Giancarlo Rizza, physicien, LSI, École polytechnique et Antoine Desjardins, artiste, enseignant, EnsadLab/École des Arts Décoratifs
Téo Sanchez, Hervé de Saint Blancard, Alexandre Boiron, étudiants lauréats de l’Hackathon de l’INRIA

Modération :

Julie Sauret, responsable de la communication et coordinatrice de projets, La Chaire arts & sciences de l’École polytechnique, de l’École des Arts Décoratifs-PSL et de la Fondation Daniel et Nina Carasso

APRÈS-MIDI > 14h30-18h

14h30-16h TABLE RONDE 2 « Transformation institutionnelle » (petite salle, forum – 1)

L’enseignement supérieur français, à la différence notamment du système éducatif anglo-saxon, réussit le prodige de soigneusement séparer les sphères des enseignements artistiques et scientifiques. Séparation académique que redouble le cloisonnement institutionnel et – de manière exemplaire en Région Île-de-France – l’éclatement géographique.

D’autres configurations sont possibles. Elles émergent et s’affirment à Paris et en régions. Les institutions qui les portent négocient, inventent des passerelles, prennent des risques. Beaucoup moins que les étudiants impatients de sortir des rails. Examinons cette question politique de leur point de vue : comment transformer l’institution, bousculer la hiérarchie et les cloisonnements des savoirs, tracer un parcours de formation qui sera aussi une construction de sens ?

Avec :
Fabien Boully, directeur adjoint de l’EUR ArTeC, maître de conférences de l’Université Paris-Nanterre
Thomas Landrain, co-fondateur et président, JOGL.io-Just One Giant Lab, ambassadeur, iGEM Foundation, ancien membre du Conseil national du numérique, co-fondateur et ancien président de PILI et de La Paillasse
Emmanuel Mahé, directeur de la recherche de l’École des Arts Décoratifs, conseiller scientifique en charge de la culture au Haut Conseil de l’évaluation de la recherche et de l’enseignement supérieur (Hcéres)
Pierre-Paul Zalio, président de l’ENS Paris-Saclay
Diane Farré et Guillaume Le Mailloux, étudiants en ARRC issu du département de mathématiques de l’ENS

Modération :

Olivier Kahn, directeur de la Diagonale Université Paris-Saclay

16h30-18h TABLE RONDE 3 « Construire des programmes gradués arts-design-sciences»

Inspirés des graduate schools des grandes universités internationales, les programmes gradués s’installent dans le paysage universitaire français. Formations de haut niveau, les programmes gradués portent des diplômes au niveau master et doctorat au plus près de la recherche. Ils sont souvent transdisciplinaires et visent à répondre à des défis sociétaux majeurs. Qu’en est-il de la construction de programmes gradués arts-design-sciences ?

Avec :
Yves Citton, directeur de l’EUR ArTec, co-directeur de la revue Multitudes
Valerian Guillaume, auteur, acteur et metteur en scène, doctorant PSL SACRe (Sciences, Arts, Création, Recherche)
Antoine Idier, responsable de la recherche, Esam Caen/Cherbourg
Atau Tanaka, musicien, compositeur, chercheur à la Goldsmiths University of London
Barbara Turquier, responsable de la recherche à la Fémis, co-directrice du laboratoire SACRe et du programme gradué Arts de l’Université PSL

Modération :

Volny Fages, maître de conférences, IDHE.S, École normale supérieure Paris-Saclay

Samedi 13 NOVEMBRE

APRÈS-MIDI > 14h-17h

14h-14h30 : Vers une thèse performée ? performance-performée d’Emmanuelle BECQUEMIN (petite salle, forum –1)

Une conférence-performance à partir du doctorat en art plastique et en design « Performer l’usage, une poétique-fiction » (Institut Acte-Paris 1, ENS-Paris Saclay)

Au cœur du processus de la recherche doctorale, expérimenter les dialogues entre pratique artistique et pratique théoricienne, entre écriture analytique et écriture fictionnelle.Mais aussi, contaminer, se déplacer, rendre poreux, trouver les zones intermédiaires, dialoguer avec ce qui est hors de soi pour comprendre ce qui est en soi et ce qui fait son chez soi : la création est dialogisme.

14h30-17h TABLE RONDE 4 « Faire alliance avec la culture« 

De nouvelles formes pédagogiques émergent également dans le vaste paysage des relations entre universités, musées et théâtres. Paysage dynamique en pleine construction tant la place de la culture dans les universités reste à développer.

Au-delà des enjeux majeurs de médiation culturelle et scientifique (à explorer dans un autre colloque), il s’agit de repérer les manières dont s’inventent de nouvelles formes de transmission dans un dialogue entre enseignement supérieur et institutions culturelles : avec les musées, les théâtres, au croisement des arts, du design et des sciences.

Les étudiants sont souvent prescripteurs de ces innovations. Faire alliance rime avec faire confiance : comment élargir ces espaces de formation qui sont aussi de précieux espaces de liberté et de parole ?

Avec :
Marie-Christine Bordeaux, vice-présidente Culture et culture scientifique de l’Université Grenoble Alpes/programme A+U+C
Claire Couffy, cheffe de projet EAC en direction de l’enseignement supérieur, Centre Pompidou
Filippo Fabbri, maître de conférences à l’Université Paris-Saclay, compositeur, sound artist. Fondateur et responsable de la Licence professionnelle « Techniques du son et de l’image » à l’IUT de Cachan. Responsable de l’UET « Environnements immersifs » et de l’axe « Sensations et symbolisations » de l’ARRC à l’ENS Paris-Saclay
Sarah Fdili-Alaoui, maître de conférences à Université Paris-Saclay, chorégraphe
Diego Jarak, vice-président Culture et interdisciplinarité, directeur de la faculté Lettres et sciences humaines, Université de la Rochelle, festival Zéro1, avec Jeanne Soccorsi, Clément Mauuit, Laetitia Sanchez, étudiantes et étudiants
Intervention du collectif étudiant Premier Hackte

Modération :

Marc Dondey, chargé de la Scène de recherche ENS Paris-Saclay auprès de la présidence

Centre Pompidou

Place Georges-Pompidou (75004 Paris).

Entrée libre sur réservation. S’inscrire

En partenariat avec

En lien avec la programmation

Au Suivant Poste

Précedent Poste

© 2021 CURIOSITas

Thème par Anders Norén